Feedback éclairage CLINIK Wild Trigger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Feedback éclairage CLINIK Wild Trigger

Message  Py7h0n le Mar 15 Mar - 0:39

J'ai été à l'ouverture du nouveau terrain de Wild Trigger CLINIK. Situé à moins de 2h du Terrier Smile
Il s'agit d'un ancien orphelinat, devenu annexe gériatrique du CHRU de Tours. et abandonné depuis les années 90

(vue de face du bâtiment principal, ère de jeu bah...principale aussi. comprendre que 90% des engagements se font là dedans.
J'ai décidé de jouer en NWU,

camo "civil" pour Wild Trigger (je sais, c'est complètement antinomique, mais bon!) pour accompagner mes camarades Henno et DerpyH en costard cravate.
Mais c'était sans compter sur l'équipe en NWU venue étrenner ce nouveau terrain. Du coup, les camos (sauf les gens en Kryptek, encore une fois, fuck la logique XD) furent regroupés ensemble et les civils devinrent la seconde équipe. Car de trois équipes, les orgas sont passés à deux pour des raisons qui m’échappent, 3 équipes auraient largement pu s'affronter car le bâtiment est grand. Très grand.
Les règles de sécu ont été très claires, et les marshals présents, je n'ai pas constaté de highlanderisme (oui, j'invente des mots) aigu dans la partie.
La partie s'est engagée avec des respawns extérieurs, vous connaissez maintenant le système de soigne Wild Trigger, 5 médecins par équipe et un brassard pour indiquer qu'on est touché, on compte trente putain de secondes et on espère que le doc viendra nous sauver^^
J'ai donc pensé me greffer à l'équipe en NWU et j'ai branché ma radio sur le canal 7.5 qu'ils ont décidé d'utiliser (manifestement, leur version de notre 6.9) le 4 étant réservé aux orgas. Mais si je m'attendais à des communications claires et un suivi radio de toute l'équipe...j'en ai été pour mes frais. les autres joueurs présents ne portaient soit pas de radios, soit, comme dans le cas de la FIRST AIRSOFT TEAM (une équipe en multibeurk bien équipée) une radio intersquad incompatible avec les radios des autres joueurs. Et même pas utilisée apparemment. Bonjour l'organisation  Evil or Very Mad
C'est d’ailleurs le gros point noir pour moi. Outre la simplicité du scénario qui en plus ne se suivait pas pendant la journée(un truc qui m'a un peu gêné quand même) la plupart des joueurs étaient là pour le frag et pas pour jouer le scénario. Scénario pourtant simple.
Bon, à leur crédit, le scénario de la matinée n'a pas gâté mon camp. Il fallait tout d'abord maintenir des timers triangulaires sur notre couleur (vert pour les camos, bleu je crois pour les civils) le plus longtemps possible. Mais bien peu ont souhaité "prendre et tenir"...Ensuite, les orgas ont décidé de bouger les spawns, le nôtre atterrissant dans les toilettes de l'aile droite, tandis qu'à gauche, au troisième étage se trouvaient le camp des civils. Un nouvel objectif nous fut attribué, récupérer un clavier d'ordinateur.
L'accomplissement de cet objectif deviendra notre cauchemar, car le camp civil se retrouvait rapidement dans le hall du second étage, verrouillant de ce fait l'accès au précieux artéfact, dissimulé dans la salle dite "des archives".


(très probablement la lingerie à l'époque)
Bref, il a été littéralement impossible aux camos de remplir leurs objectifs, tandis que les Civils faisaient le plein, en remplissant tous leurs objectifs et en poutrant les camos au timer. Belle branlée. A notre crédit, il y avait deux boucliers et une batteuse chez les civils...

L'après-midi, changement de spawn, les civils descendent dans les chiottes du bas, et nous sommes conduits à spawner dans les toilettes du personnel (enfin, ce que je pense être celle du personnel) sous les combles.

Au moins...on a une belle vue!

Vous distinguerez vaguement une grange sur le côté de la photo, c'est le lieu de notre premier objectif de l'après-midi, trouver une bouteille d'Hélium(hélas vide, pas drôle, je voulais essayer la version chipmunk) et l'amener dans un dépôt de carburant dont un des orgas nous explique qu'il se trouve là où l'on met du foin. Indice précieux, nous nous scindons en deux groupes, l'un cherchera à prendre la grange d'assaut et l'autre devra trouver la bouteille.
Bien nous en a pris, car la grange se révèle difficile à atteindre. Sortant par tous les accès du bas, les civils se déversent comme des rats quittant le navire et nous perdons la moitié de mon groupe à sécuriser l'accès au dépôt de carburant. Au moment crucial où le chemin est dégagé, notre seconde escouade arrive avec l'objectif n°2 et nous plaçons la bouteille avant de nous faire balayer comme des fétus de paille quand les civils débarquent en force pour prendre la grange d'assaut.
Notre 3ème objectif est de trouver un échiquier, négligemment posé sur un dolmen devant le bâtiment. Le prendre ne sera pas chose facile, d'autant que seuls quelques membre de l'équipe savent où il se trouve, mais que comme je l'ai fait remarquer plus haut, la communication radio est nulle.
En objectif secondaire, un orga demande une petite équipe de 3 volontaires pour aller trouver une enveloppe supposée détenir le reste des instructions.
Je prend deux volontaires avec moi, des étoiles plein les yeux, le drapeau claquant fièrement derrière moi, Celestia contemplant la larme à l'oeil ses sujets prêt à partir pour la bataille et servir leur patrie
et......Et je m'égare.
Nous commençons par chercher l'enveloppe au 3ème étage, puisqu'il y en a une par étage, commencer par celle au niveau du spawn est plutôt logique, pas vrai?
Il s'avère qu'elle se trouve dans une des dernières pièces, contingente à l'escalier condamné qui mène au clocher (un snipe là haut serait au paradis) et un orga nous annonce que cette enveloppe est déjà ouverte par les trois gentlemen qui occupent, négligemment allongés, la pièce. Bordel, que foutent ces trois type en mode plage dans une pièce au troisième étage pendant que l'équipe se casse le cul à trouver l'échiquier qui doit servir de clavier hi-tech d'amorçage de notre bombe??? Notre enthousiasme un peu rogné, nous descendons au second étage où malgré une résistance de forme des civils, nous finissons par trouver une enveloppe. Nous l'ouvrons et notre enthousiasme est douché.
La lettre contenue dans l'enveloppe explique que celui qui a ouvert la lettre doit désigner deux camarades pour rester avec lui dans la pièce. Nous sommes prisonniers et devons contacter les orgas pour le leur annoncer. Dans la foulée, nous devons faire savoir à nos camarades que nous devons connaître l'heure sur la pendule du clocher côté OUEST. Et c'est là que le manque de radios se fait sentir. Je tente le canal 7.5 sans aucun succès. personne en fréquence. j'ai beau demander encore et encore et encore s'il y a quelqu'un en fréquence, je n'obtiens aucune réponse. Quelques camos finissent par passer et nous leur demandons de trouver l'heure de l'horloge face Ouest. L'un deux fait partie des trois gusses du troisième que j'évoquais plus tôt, eux aussi avaient été eus par le piège...Mais lui avait eu la face NORD à trouver et il oublie que nous cherchons l'Ouest. Ou les gars ne connaissent pas les points cardinaux...Du coup, lorsque triomphant, un membre de notre équipe parvient (après une visite particulièrement akward des civils
"vous êtes OUT? "
"Non. On est coincés par la lettre là dans le coin."
"Vous pouvez être mis OUT?"
" 'Sais pas, on a pas le droit de bouger." )
à nous rejoindre et donne l'heure supposée nous délivrer...les orgas nous informe que ce n'est pas la bonne. Et nous repartons pour 10minutes de gage supplémentaires, après quoi, ils nous relâchent. Merci les orgas. J'annonce alors à qui veut l'entendre que si un orga leur propose une mission de trouver une lettre, ils doivent la transmettre à d'autres (perdant leur assignation à cette mission) et leur dire de faire de même. Ceci devant créer une boucle infinie de transmission de la mission d'une équipe à l'autre, ne coinçant personne dans le procédé. A tordu, tordu et demi. NA. Revenant au spawn, l'orga qui fumait sa clope là-haut nous informe que l'échequier a été trouvé pendant que je me faisait reluire le poireau au second, et que nous devons désormais trouver une corde longue et blanche, la mèche de notre bombe qui doit faire exploser le dépôt de carburant. On nous attribue alors un second respawn, derrière la grange, afin que les gens n'aient plus à monter les escalier jusqu'au troisième étage, ce qui, je dois l'avouer devenait un peu difficile sur la fin ^^
Je commence par essayer de trouver la fameuse corde, mais suis rapidement mis OUT par les civils qui grouillent dans les étages, ne semblant rencontrer qu'une résistance dérisoire. Et pour cause. lorsque OUT, je tente de rejoindre le spawn dehors, je constate à ma grande stupeur que la quasi intégralité de l'équipe en NWU fait le piquet en ZN.
J'apprends de Henno, passé photographe à cause d'une douleur au genou (il est handicapé, une chute à moto l'a laissé bien amoché) qu'ils ont commencé à ranger leurs affaires.
Vu l'heure, je décide de faire de même, vu que l'objectif est sûrement atteint, nulle bombonne ne figure plus dans la grange, et le panneau "dépot de carburant" ayant été retiré.
une petite pause photo pour vous montrer un peu le terrain:

















les +/-

+ le terrain de ouf
+ le sérieux des orgas
+ le respect des horraires

-l'esprit des joueurs, trop de "frag or die"
-le MANQUE DE COMMUNICATION BORDEL! On a joué l'après midi sans quasi de contact avec les soigneurs! Comment peut-on jouer dans ces conditions???

J'aimerais VRAIMENT qu'on se fasse une partie là bas avec les rabbits. C'est un super CQB. Et il a vraiment du potentiel. En plus, j'ai essuyé les plâtres, c'était la première partie organisée là-bas, ils devraient s'améliorer avec les retex Smile
avatar
Py7h0n

Messages : 521
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feedback éclairage CLINIK Wild Trigger

Message  StrayCat le Mar 15 Mar - 9:16

D'abord, pour ta tenue -> lien

Ensuite, merci pour ce retour (très) détaillé, et le nombre de photos. Smile
ça fait toujours bizarre maintenant de lire des trucs sur le manque de fairplay et des gars pas motivés... On n'a plus l'habitude. XD

Effectivement, il faut prévoir un peu de route, mais ça peut valoir le coup. Est-ce qu'il ne vaut mieux pas attendre un poil le temps que les orgas améliorent un peu leur truc ? Genre prévoir ça pour cet été, en plus un cqb c'est top quand il fait trop chaud, on reste à l'ombre. Smile Et ça nous laisse le temps d'améliorer notre pratique du cqb d'ici là.
Par contre, je vois que niveau scénar, comme d'hab wild trigger se fatigue pas trop : "allez cherchez [insert objet random], et emmenez-le à [insert lieu random]". A 15€ la journée, ils pourrait faire nettement mieux. Remarque, si les joueurs sont là pour déverser des seaux de billes, c'est peut-être pas la peine en effet.

_________________
"J't'ai mis une bille de si loin que tu me dois 20 euros de frais de douane !"[/i]
avatar
StrayCat
Admin

Messages : 2346
Date d'inscription : 09/08/2011
Localisation : Sanxay

http://6mm-rgt.conceptbb.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feedback éclairage CLINIK Wild Trigger

Message  Jiben le Mar 15 Mar - 12:51

Ouais merci pour le retour, ça donne envie d'y aller !

_________________
"Less playboy is more cowboy."

J'offre mon cul sur simple demande, n'hésitez pas, j'aime ça.
avatar
Jiben

Messages : 581
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 21
Localisation : Sanxay

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feedback éclairage CLINIK Wild Trigger

Message  Py7h0n le Mar 15 Mar - 12:58

StrayCat a écrit:D'abord, pour ta tenue -> lien


StrayCat a écrit:
Ensuite, merci pour ce retour (très) détaillé, et le nombre de photos.  Smile
ça fait toujours bizarre maintenant de lire des trucs sur le manque de fairplay et des gars pas motivés... On n'a plus l'habitude.  XD
Manque de fairplay? pas trop. par contre, niveau motivation, oui, clairement.

StrayCat a écrit:
Effectivement, il faut prévoir un peu de route, mais ça peut valoir le coup. Est-ce qu'il ne vaut mieux pas attendre un poil le temps que les orgas améliorent un peu leur truc ?
Ma foi, on peut déjà faire un saut à la fin du mois pour voir ce qu'il en est et éventuellement remettre ça après, c'est franchement un terrain de malade Smile

StrayCat a écrit:
Genre prévoir ça pour cet été, en plus un cqb c'est top quand il fait trop chaud, on reste à l'ombre. Smile  Et ça nous laisse le temps d'améliorer notre pratique du cqb d'ici là.
Par contre, je vois que niveau scénar, comme d'hab wild trigger se fatigue pas trop : "allez cherchez [insert objet random], et emmenez-le à [insert lieu random]". A 15€ la journée, ils pourrait faire nettement mieux. Remarque, si les joueurs sont là pour déverser des seaux de billes, c'est peut-être pas la peine en effet.
Pour le scénar, vais leur en mettre une tartine sur FA, parce que franchement, à 15boules la journée, avoir AU MOINS un scénario filé sur l'ensemble de la journée serait nettement mieux.
avatar
Py7h0n

Messages : 521
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feedback éclairage CLINIK Wild Trigger

Message  Raphou le Mar 15 Mar - 18:40

On y vas quand ? Moi je chaud, il donne vraiment envie ce petit terrain !
avatar
Raphou

Messages : 462
Date d'inscription : 11/11/2014
Age : 21
Localisation : Poitiers, Royan, Morton

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feedback éclairage CLINIK Wild Trigger

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum